SOPHROLOGIE - RELAXATION - Vallée de Chevreuse

SOPHROLOGIE - RELAXATION - Vallée de Chevreuse

Sophrologie et acouphène

Qu'est-ce qu'un acouphène ?

L'acouphène chronique est un bruit subjectif, entendu sans cesse, jour et nuit, " dans l'oreille " ou " dans la tête ", sans aucun stimulus sonore extérieur. Dans 95% des cas, le patient est le seul à " entendre " son acouphène.

Il ne s'agit pas d'une hallucination auditive : des techniques d'imagerie médicale sophistiquées permettent d'" objectiver " l'acouphène. L'acouphène peut être le symptôme d'une pathologie du système auditif, comme l'otospongiose, la maladie de Menière, le neurinome de l'acoustique, etc., ou bien être la séquelle d'un accident traumatique, fracture du rocher notamment. Il peut aussi se manifester en cas d'hypercholestérolémie, d'hypertension, d'hyperthyroïdie, de malocclusion dentaire, etc.

Il survient fréquemment après un traumatisme sonore ou barométrique, ou un choc émotionnel. La plupart du temps, l'étiologie de l'acouphène n'est pas clairement identifiée.


Qu'est-ce qu'une hyperacousie ?

Le terme " hyperacousie " désigne une intolérance aux bruits, même les plus banals. L'hyperacousie est souvent la séquelle d'un traumatisme acoustique et accompagne l'acouphène dans 40% des cas.


Qui en souffre ?

Si les patients dans la deuxième moitié de vie sont préférentiellement touchés, on constate néanmoins une augmentation significative du nombre de jeunes adultes (phénomène vraisemblablement dû à une exposition croissante de cette population aux bruits intenses : baladeurs, concerts techno, rave parties, discothèques, motos, etc.). Tous les milieux sociaux sont concernés, et maintenant toutes les tranches d'âge.


Combien de personnes sont atteintes ?

De 10 à 17% de la population. 1,6 million de Français qualifient leur acouphène d'" agressif ", et 300.000 d'" intolérable ". Le vécu de l'acouphène et de l'hyperacousie va ainsi de la gêne occasionnelle et légère jusqu'à l'entrave profonde de toute vie psycho-sociale. Dans les cas les plus graves, ces deux pathologies peuvent conduire à la rupture des liens sociaux, voire au suicide

Aide par les médecines alternatives ?

Les techniques de relaxation et de gestion du stress, (sophrologie, training autogène, hypnose, fasciathérapie, yoga, etc.), l'acupuncture, la médecine traditionnelle chinoise, ou encore l'homéopathie sont également de nature à apporter une amélioration très appréciable.


Source : http://www.france-acouphenes.org

Lien AERA : Association d'étude et de recherche en acouphénologie cliquer ici 


Soulager les acouphènes grâce à la sophrologie

La sophrologie permet d'apporter un bien-être et un relâchement musculaire très appréciable au niveau du système nerveux ainsi qu'une meilleure gestion des émotions.

Grâce à ces techniques de relaxation, la personne acouphénique peut s'adapter aux bruits parasites et permettre le phénomène d'habituation à ces bruits.


Protocole de 6 séances de sophrologie et exercices de relaxation à pratiquer avec régularité.

 

 Trouver un sophrologue spécialiste dans la prise en charge des acouphènes :


 PÔLE SOPHROLOGIE ET ACOUPHENES :    ICI



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



23/09/2011